La supervision s’adresse à tout professionnel de la relation d’aide (psychanalystes, psychothérapeutes, psychologues, professionnels de la santé, assistants sociaux, coachs, etc…). Il s’agit d’un espace dans lequel le professionnel s’autorise à explorer, comprendre, réfléchir sur ses pratiques, ses difficultés, son vécu et les questions soulevant l’exercice de sa profession.

Les enjeux émotionnels et personnels qui animent le professionnel face à ces patients / interlocuteurs et qui peuvent le mettre à mal au cours de son parcours donneront matière pour cette démarche d’introspection.

Le psychanalyste pratiquant la supervision accompagne le professionnel (supervisé) dans sa prise de recul vis à vis de sa pratique. « Travailler sur ce qui travaille » afin de mieux se connaître et accompagner l’autre dans son chemin, quel qu’il soit ; et cela de la façon la plus juste possible ou bien encore pourrait-on dire, trouver la « bonne distance » comme l’énoncé Winnicot, en gérant au mieux la relation transférentielle. De plus, il permet, et cela est non négligeable, au professionnel de sortir de sa solitude d’un exercice souvent lourd émotionnellement.

À noter : Cette pratique de soutien aux professionnels est issue de la psychanalyse, Freud en a posé les prémisses dès 1902 au cours des fameuses « séances du mercredi soir ». La déontologie des psychanalystes leur indique qu’ils sont tenus d’effectuer régulièrement un travail de supervision chez un analyste expérimenté ( 5 années minimum de pratique clinique). L’objectif étant de bénéficier du soutien et de l’expérience de ce superviseur tout au long de la pratique professionnelle afin d’offrir au patient un cadre analytique neutre et bienveillant.

Autres pratiques :

Psychanalyse, à Caderousse dans le vaucluse; à proximité d'orange et du Gard

PSYCHANALYSE

Thérapie de soutien, à Caderousse dans le vaucluse; à proximité d'orange et du Gard

PSYCHOTHÉRAPIE

sexothérapie, à Caderousse dans le vaucluse; à proximité d'orange et du Gard

SEXOTHERAPIE